Information tirée du Journal ‘La Tribune’.

Une erreur de traduction peut parfois avoir des conséquences dramatiques. En 2010, c’est l’euro qui en fut la victime. En effet, à cause d’une mauvaise traduction lors d’une conférence de presse donnée par François Fillon au Canada, la monnaie européenne a soudainement chuté sous la barre des 1,20. Ce seuil n’avait pas été atteint depuis mars 2006.

Lors de la conférence, François Fillon a indiqué qu’il ne voyait « que des bonnes nouvelles dans la parité entre l’euro et le dollar ». La presse anglaise a alors traduit le mot « parité » par « parity », ce qui n’a absolument pas la même signification. La parité en français est le taux de change d’une monnaie par rapport à une autre alors que « parity », en anglais, signifie une égalité parfaite entre deux devises. Cette traduction laissait donc penser que le gouvernement français souhaitait une valeur identique entre l’euro et le dollar.

L’impact fut immédiat avec la dépréciation simultanée de l’euro.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DEMANDE DE
DEVIS
Les champs marqués d’une étoile* sont obligatoires.




    RelectureRévisionTranscréationLocalisationMise en page


    RelectureRévisionRévision + relecture


    OuiNon


    TranscriptionSous-titrageVoix-offVoice OverDoublageCasting voixProduction audioProduction vidéo





    OuiNon





    Sur placeÀ distance

    SimultanéeConsécutiveChuchotéeLiaison

    VidéoTéléphone


    SimultanéeConsécutive







    Pour en savoir plus, consultez notre politique de confidentialité.

    NOUS CONTACTER Une question ? Besoin de renseignements ?
    Contactez ITC Traductions au 04.78.33.02.55 ou en remplissant le formulaire ci-dessous.


      Pour en savoir plus, consultez notre politique de confidentialité.