SERVICE DE TRADUCTION DE/VERS L’ARABE

POUR DES TRADUCTIONS À DESTINATION DE PAYS ARABES

Pourquoi choisir ITC pour vos traductions en arabe ?

ITC, société de traduction multilingue, a compris le potentiel de la langue arabe et ses spécificités. ITC a ainsi développé au fil des années un partenariat avec des traducteurs et linguistes arabes expérimentés et hautement qualifiés, dans plusieurs parties du monde, afin d’anticiper et de satisfaire les demandes de ses clients. ITC Traductions est aujourd’hui en mesure de fournir des services de traduction de qualité à partir et vers l’arabe pour de nombreux secteurs d’activités. La mise en page en langue arabe est également un service que nous proposons à nos clients afin de livrer un projet clés en main.

Historique de la langue : traduction en arabe

L’arabe est une langue parlée par environ 300 millions de personnes, vivant dans plus de 22 pays à travers une vaste zone située entre l’Afrique du Nord et le Golf persique. L’arabe est la langue sacrée de plus d’un milliard de musulmans, beaucoup d’entre eux vivant dans des pays non arabophones comme par exemple l’Iran, le Pakistan, la Malaisie, l’Indonésie. C’est dire si la traduction en arabe est importante de nos jours.

Le Old English correspond à la période où les tribus germaniques ont migré vers la Grande-Bretagne. Bien que relativement courte, la période du Middle English fut le témoin d’un changement significatif, avec une influence continue du latin et du français. Ce fut durant cette période que l’ordre des mots est devenu de plus en plus important pour la grammaire anglaise. L’anglais moderne, qui est maintenant utilisé depuis plus de 500 ans, a vu l’introduction de l’imprimerie et de ses effets sur l’orthographe anglaise. Un autre facteur important est l’exploration et le contact avec d’autres cultures, résultant en une variété de dialectes dans les colonies britanniques à travers le monde.

Aujourd’hui, on estime que l’anglais est la langue maternelle de 350 à 400 millions de personnes à travers le monde. Il existe cependant des différences régionales dont les traducteurs doivent être conscients lorsqu’ils traduisent : l’anglais américain et l’anglais britannique connaissent quelques différences au niveau de l’orthographe et de la terminologie, par exemple. Les non natifs de l’anglais trouvent en général l’orthographe illogique et irrégulière. Ce pourrait être parce que l’orthographe est plus étroitement liée à la prononciation des XVIe et XVIIe siècles que la prononciation moderne !

Spécificités de la langue arabe

Comme toutes les langues vivantes, l’anglais est en constante évolution. Les linguistes analysent d’immenses bases de données (connues sous le nom de «corpus») afin de déterminer comment les mots sont actuellement utilisés par des locuteurs natifs. Ces corpus sont compilés à partir de tous types de textes en anglais : littérature, textes universitaires, bulletins d’information, articles de magazines, messages électroniques et même Twitter. L’analyse détaillée de ces sources permet d’identifier les nouvelles tendances Ainsi, selon l’Oxford English Corpus, le mot terror est maintenant couramment utilisé à la place de terrorism, et le mot Web est beaucoup plus souvent utilisé pour se référer à Internet qu’aux toiles d’araignées ! La nouvelle technologie a conduit à l’invention de mots anglais flambant neufs , comme les verbes Tweet et unfriend. Il en va de même pour certains noms communs comme Selfie qui a été choisi par le Oxford English Dictionary comme mot de l’année en 2013. L’anglais moderne : 500 ans et toujours en évolution !