Traduction : Un Larousse truffé d’erreurs

09/03/15

Le mini-dictionnaire des Éditions Larousse Le breton dans votre poche ne serait pas si fiable que ça et les bretonnants n’ont pas hésité à le faire savoir sur les réseaux sociaux. « Le petit guide pour acquérir et réviser l’essentiel du vocabulaire breton » tient sa promesse sur le format, mais pour le reste, il ne fait pas l’unanimité.

L’association Lannionaise Kuzul Ar Brezhoneg a été la première à lancer la polémique.

« Le vocabulaire, ça peut aller », estime Martial Ménard, chroniqueur pour Ouest-France et collaborateur sur de nombreux ouvrages liés à la langue bretonne, comme Le breton pour les nuls. « Il y a des mots, comme châtaignier, qui sont féminins en breton. Dans le Larousse, il est masculin, donc forcément, il y a une erreur dans la mutation », explique-t-il, pour ne citer qu’un exemple.

La phonétique laisse également à désirer. Même si nous savons que les prononciations ainsi que les accents peuvent différer selon les régions, la phonétique hasardeuse met tout le monde d’accord sur cet échec.

«  Il y a des expressions indispensables qui sont des phrases qui n’ont ni queue ni tête », nous explique Muriel Le Morvan, journaliste à France 3 Bretagne, « dans certaines, il manque des mots, dans d’autres, c’est incompréhensible ».

Source : France 3 régions