La diversité linguistique aux États-Unis

09/09/15

Si votre réponse est l’anglais, vous avez raison, en partie. L’anglais est la langue la plus parlée aux États-Unis. Elle est utilisée en tant que langue formelle mais ce n’est pas une langue officielle. En fait, seuls vingt-huit États sur cinquante ont déclaré l’anglais comme leur langue officielle.

Selon le rapport de recensement américain de 2000, seulement 82,1 % de la population se compose d’anglophones uniquement. Alors que l’anglais reste la langue dominante, d’autres langues continuent à être utilisées dans le pays.

Les données du rapport révélaient également que 10,7 % de la population parle espagnol, 3,8 % des langues indo-européennes, 2,7 % des langues asiatiques ou des îles du Pacifique et 0,7 % des langues issues d’autres familles.

Étant donnée la diversité linguistique dans ce pays aujourd’hui, les entreprises du marché américain seraient sûrement gagnantes si elles parvenaient à anticiper les éventuels problèmes linguistiques dans leur approche commerciale. La traduction et la transcréation de documents, d’étiquettes et même de sites Internet rendraient les services et les objectifs d’une entreprise visibles auprès des clients.

Bien que l’anglais soit parlé par la majorité des Américains, les entreprises actuelles doivent garder à l’esprit l’exigence d’accessibilité pour chaque client. Cela signifie qu’en matière de langues, il devient de plus en plus nécessaire de faire traduire les documents, formulaires et autres supports de communication publics importants, notamment les panneaux et les sites Internet.

Les communications des organismes comme les administrations ou les hôpitaux, les écoles ou encore les différents fournisseurs de services publics doivent être rendus accessibles aux clients.

Aujourd’hui, la traduction est probablement la meilleure façon d’approcher le client en lui montrant non seulement l’intérêt qu’a une entreprise à faire des affaires avec lui, mais aussi en le mettant à l’aise avec des produits et des services qui lui sont proposés.

Les entreprises américaines de tous les secteurs doivent garder à l’esprit que la barrière de la langue n’est pas une légende au sein du marché américain. L’adaptation linguistique peut être une solution pour améliorer la stratégie de ciblage d’une entreprise.