France : place aux femmes avec la Coupe du monde féminine de football

18/06/19

Depuis le 7 juin et jusqu’au 7 juillet 2019, la France accueille la Coupe du monde féminine de football. Le match d’ouverture s’est joué à Paris, tandis que les demi-finales et la finale se disputeront à Lyon. Les autres matchs du tournoi auront lieu dans plusieurs belles villes du pays :

  • Grenoble
  • Le Havre
  • Montpellier
  • Nice
  • Reims
  • Rennes
  • Valenciennes

À l’instar des Jeux olympiques, ce tournoi a lieu tous les quatre ans. Devant l’effervescence que suscite cet événement, nous nous sommes amusés à réunir certaines informations qui devraient vous intéresser sur le tournoi, ses participants et la diversité qui le rend si spécial.

6  anecdotes

1) Des rivalités féroces. En 2011, le Japon est sorti vainqueur d’un match très disputé contre les États-Unis. En 2015, les deux équipes se sont affrontées en finale et, cette fois, les États-Unis se sont imposés. Les États-Unis entendent bien conserver leur titre, mais le Japon ne demande qu’à les détrôner.

2) Un tournoi très suivi. RoadTrips confirme que « l’édition 2015 de la Coupe du monde féminine de football a réuni 764 millions de téléspectateurs. Suivie par 23 millions de personnes, la finale entre les États-Unis et le Japon a battu tous les records, devenant ainsi le match de football le plus regardé de l’histoire des États-Unis. »

3) Les femmes ne sont pas là pour faire de la figuration. De l’Argentine à la Thaïlande, les femmes du monde entier sont là pour en découdre. Elles ont travaillé dur pour atteindre ce niveau et ne reculeront devant rien pour l’emporter. Parmi les favorites : l’équipe des États-Unis, tenante du titre, mais aussi l’Allemagne et la France, qui ont toutes leurs chances.

4) Les primes sont légèrement plus intéressantes. Lors de la Coupe du monde 2015, la dotation allouée à l’équipe vainqueur était de 2 millions de dollars, bien loin des « 35 millions de dollars que les champions allemands ont empochés en 2014 » (CNN). Cette année, l’équipe féminine gagnante remportera 4 millions de dollars.

5) De nombreux bénévoles et deux langues officielles. Comme pour tous les grands événements sportifs internationaux, de nombreux bénévoles ont été appelés en renfort. La FIFA estime que « 2 500 bénévoles contribueront directement au déroulement du tournoi. Les candidats du monde entier peuvent devenir bénévoles, à condition de parler français et, dans l’idéal, d’avoir un bon niveau d’anglais. »

6) La mascotte est une poule. Ettie, une jeune poule adorable (mais coriace), sera la mascotte de cette édition. Selon la FIFA, Ettie « n’est autre que la fille de Footix, la mascotte officielle de la Coupe du Monde de la FIFA, France 1998 ». Ce lien de parenté vient perpétuer la tradition tout en montrant que les femmes, et même les poules, peuvent être redoutables sur le terrain.

Les femmes se soutiennent

Les femmes sont fortes. Que ce soit dans les champs, les fermes, les bureaux ou les salles d’opération, rien ne les arrête jusqu’à ce que leur travail soit fait. La mission de notre entreprise Certified Women-Owned (WBENC-Certified) est d’aider ses clients à s’affranchir des barrières culturelles qui peuvent les freiner dans leur développement à l’international. À l’instar des équipes qui s’affrontent sur le terrain cet été, nos traducteurs professionnels sont réputés pour leur fiabilité, leur professionnalisme et leur détermination.

Contactez-nous dès maintenant.

ITC Traductions vous aide depuis 20 ans à vous ouvrir au monde

earth-globe-

TRANSCRÉATION

Adaptez votre communication à l’international

paper-and-pencil

TRADUCTION et MISE EN PAGE

de tous vos documents

laptop

LOCALISATION

de logiciels et supports de e-learning

microphone

VOIX-OFF et SOUS-TITRAGE

de vidéos

coding

TRADUCTION et LOCALISATION

de sites internet