SERVICE DE TRADUCTION DE/VERS LE ROUMAIN

POUR DES TRADUCTIONS À DESTINATION DE LA ROUMANIE

Pourquoi choisir ITC pour vos traductions en roumain ?

Depuis plusieurs années et suite à différents projets, ITC, société de traduction multilingue, travaille avec des traducteurs et linguistes roumains expérimentés et hautement qualifiés afin d’anticiper et de satisfaire les demandes de ses clients. ITC Traductions est aujourd’hui en mesure de fournir des services de traduction de qualité à partir et vers le roumain dans un grand nombre de secteurs d’activités.

Historique de la langue : traduction en roumain

Le roumain est la seule langue romane d’Europe orientale. La région était habitée par les daces qui, pense-t-on, parlaient une langue thrace. Cependant, au cours de la domination de l’empereur romain Trajan, le territoire a été conquis par les romains, qui sont restés un certain temps après la conquête, donnant naissance de la langue roumaine.

Après leur départ, la langue a subi l’influence des slaves, arrivés dans la région au VIIe siècle. Certains mots ayant été empruntés à la langue slave ont intégré le vocabulaire roumain de base (mots représentant des notions comme « amour », « travail », « ami », « vivre », etc.).

À partir du XVIIIe siècle, la langue a subi l’influence du turc et du grec. Les influences turques ont principalement été limitées au vocabulaire de l’administration et de la diplomatie, tandis que la plupart des autres mots ont disparu de la langue plus tard.

Le plus ancien document rédigé en roumain est une lettre datant de 1521. Elle a été écrite en alphabet cyrillique, une écriture utilisée jusqu’au XIXe siècle, qui a vu l’ère roumaine moderne débuter et l’alphabet cyrillique remplacer le latin. Au XIXe siècle, la langue s’est enrichie d’emprunts massifs d’autres langues romanes (notamment le français), contribuant à l’accroissement de l’influence latine sur le roumain.

Spécificités de la langue roumaine

La structure du roumain est formée comme suit : sujet – verbe – objet, à l’instar de l’anglais et des autres langues romanes. Cependant, contrairement à l’anglais, le sujet peut être omis, car il est possible de le deviner selon la forme du verbe ou s’il est évoqué dans une phrase précédente ou suivante.

Tout comme les autres langues romanes, les noms en roumain possèdent des genres. En revanche, il n’en existe pas deux, mais trois : masculin, féminin et neutre.

Le roumain possède un pronom personnel de politesse pour la seconde personne, « dumneavoastră ». Il s’utilise de la même manière que le « vous » français, c’est-à-dire avec la forme plurielle du verbe. De plus, il existe une manière formelle de parler d’un tiers : « dumnealui » (masculine singulier), « dumneaei » (féminin singulier), « dumnealor » (forme plurielle).

La prononciation en roumain correspond de près aux sons représentés à l’écrit et les sons sont très similaires à ceux des autres langues romanes. Les lettres sont quasiment toujours prononcées de la même manière, quel que soit leur environnement. Si le roumain ne comporte aucun accent, il possède 5 caractères spéciaux qui sont assemblés à la suite de leur équivalent non-diacritique : ă, â, î, ș, ț.

Retour vers toutes les langues

Les commentaires sont fermés