SERVICE DE TRADUCTION DE/VERS LE POLONAIS

POUR DES TRADUCTIONS À DESTINATION DE LA POLOGNE

Pourquoi choisir ITC pour vos traductions en polonais ?

ITC Traductions, société de traduction implantée en France et en Floride, fait la promotion de la diversité linguistique. ITC compte parmi ses traducteurs des linguistes polonais qualifiés pour satisfaire vos besoins en traduction depuis ou vers le polonais dans tous les domaines, tels que les secteurs juridique, médical, marketing ou technique.

Historique de la langue : traduction en polonais

Le polonais provient des langues slaves occidentales qui, au fil du temps, ont évolué en trois groupes distincts : le tchèque-slovaque, le sorabe et le léchite. Les tribus léchites formées au neuvième siècle ont eu un impact important sur la formation de la langue polonaise. Nous ne pouvons cependant parler d’histoire du polonais qu’à partir du douzième siècle car c’est à cette époque que les premières traces de cette langue sont apparues. L’histoire du polonais peut être divisée en trois périodes : l’ancien polonais, le polonais moyen et le polonais moderne.

La période de l’ancien polonais commence au douzième siècle, lorsque le pape Innocent II envoie sa bulle pontificale à l’archevêque Jacob. Bien qu’elle soit en latin, la bulle contient de nombreux noms de personnes et de lieux locaux. Des mots polonais apparaissent dans certains ouvrages tels que le Dagome ludex, les Chroniques de Thietmar (Kronika Thietmara) ou encore le Livre de Henryk (Księga henrykowska). Les premiers textes connus entièrement écrits en polonais sont publiés entre le quatorzième et le quinzième siècle. Les plus célèbres d’entre eux sont Bogurodzica (hymne à la Vierge Marie, Mère de Dieu), les Sermons de Swietokrzyskie (Kazania świętokrzyskie), Florian Psalter (Psałterz floriański) et la Bible de la Reine Sophie (Biblia królowej Zofii).

La période du polonais moyen s’étend du seizième siècle à la moitié du dix-huitième siècle. Cette période voit d’importants changements au niveau du vocabulaire et de la grammaire. C’est également à cette période que les premières imprimeries voient le jour, que les premiers travaux liés à la grammaire, l’orthographe et le vocabulaire sont publiés et que les deux géants de l’époque, les poètes Mikolaj Rej et Jan Kochanowski, créent leurs œuvres.

La période du polonais moderne débute à la moitié du dix-huitième siècle et engendre également d’importants changements. Les évènements les plus importants sont la formation d’une langue polonaise nationale, l’uniformisation de la grammaire et de l’orthographe, la mise en place de l’école obligatoire et la publication de nombreux ouvrages et périodiques linguistiques. Actuellement, nous sommes toujours à l’ère du polonais moderne, une langue qui ne cesse jamais d’évoluer et de se transformer.

Spécificités de la langue polonaise

Le polonais moderne est fortement influencé par d’autres langues (principalement le tchèque, l’allemand, le français, l’italien et le latin). Depuis ces dernières années, de nombreux anglicismes, tant lexicaux que syntaxiques, remplacent peu à peu les expressions et termes polonais. De même, le vocabulaire étranger est de plus en plus présent dans les publications scientifiques.

Sur le plan national, il existe deux types de polonais : le polonais standard et le polonais familier (et notamment l’argot et la langue parlée dans la vie de tous les jours). Le polonais standard se divise à son tour en deux types de langues : la langue parlée (libre et spontanée) et la langue écrite (planifiée et ordonnée). Comme n’importe quelle autre langue, le polonais peut être formel (officiel, utilisé dans les divers organismes gouvernementaux et les institutions) ou informel (dans la vie quotidienne). En termes d’expressions familières, il existe une multitude de jargons (professionnels, environnementaux ou encore régionaux) et de dialectes. Les trois plus importants dialectes sont ceux utilisés en Wielkopolska (Grande-Pologne), en Małopolska (Petite-Pologne) et en Śląsk (Silésie).