SERVICE DE TRADUCTION DE/VERS LE NORVÉGIEN

POUR DES TRADUCTIONS À DESTINATION DE LA NORVÈGE

Pourquoi choisir ITC pour vos traductions en norvégien ?

ITC, société de traduction multilingue, a compris les spécificités de la langue norvégienne et a développé au fil des années un réseau fiable de linguistes norvégiens expérimentés et hautement qualifiés afin d’anticiper et de satisfaire les demandes de ses clients. ITC Traductions est aujourd’hui en mesure de fournir des services de traduction de qualité à partir et vers le norvégien pour de nombreux secteurs d’activités. ITC Traductions offre également de mettre en page vos documents dans le format de votre choix. La mise en page sera alors vérifiée par des linguistes norvégiens afin d’assurer les césures et autres spécificités de la langue.

Historique de la langue : traduction en norvégien

La langue norvégienne fait partie de la famille des langues germaniques. Le norvégien s’apparente au danois et au suédois (lien vers la page suédois), et il n’est pas difficile pour un Norvégien de se faire comprendre au Danemark et en Suède. Le norvégien est parlé par les 4,5 millions de Norvégiens, avec un certain nombre de dialectes régionaux, permettant de déterminer facilement la provenance des différents locuteurs.

La langue norvégienne puise ses racines dans le vieux norrois, la langue pratiquée au Moyen-Âge par les Vikings dans les pays scandinaves. C’est ce vieux norrois qui a donné naissance au danois et au suédois, et qui a d’ailleurs beaucoup influencé l’anglo-saxon qui est devenu l’anglais.

Longtemps, la Norvège étant sous domination danoise, la langue parlée en Norvège est le dano-norvégien. En 1814, l’Union avec le Danemark est rompue au profit d’une nouvelle union avec la Suède. Au cours du 19ème siècle, plusieurs écrivains en Norvège tentent de personnaliser le danois et de l’adapter à la culture norvégienne. Il en résulte une langue appelée le bokmål (langue des livres). Parallèlement à ce développement, le linguiste Ivar Aasen œuvre pour établir une autre langue, plus proche des différents dialectes que l’on parle dans les différentes régions du pays. C’est le nynorsk (néo-norvégien). Ces deux langues cohabitent en Norvège. Dans les écoles, les deux langues sont enseignées. Le bokmål domine cependant de manière très nette dans la vie quotidienne des Norvégiens. Les grands journaux sont publiés en bokmål.

ITC Traductions disposent de linguistes confirmés pour effectuer des traductions en norvégien dans les deux langues.

Spécificités de la langue norvégienne

Vu de l’extérieur, le norvégien présente quelques « curiosités », notamment les trois caractères supplémentaires de son alphabet. Le å se prononce o, le ø correspond au son « eu » alors que le æ est un è assez ouvert à la prononciation.

Le r norvégien est roulé par un bon nombre de citoyens, tandis que dans certains dialectes, notamment sur la côté sud et ouest, on préfère le r guttural.

Le norvégien n’est pas une langue difficile à apprendre. Elle est basée sur des principes de grammaire assez faciles à maîtriser et sur une conjugaison des verbes très simple. L’écriture du norvégien est phonétique : on écrit comme on parle.

Retour vers toutes les langues

Les commentaires sont fermés